Hillary Clinton, candidate à l’investiture démocrate, a lancé qu’elle enquêterait sur le Zone 51 et qu’elle tenterait par tous les moyens de savoir si des extraterrestres se sont déjà rendus sur la planète Terre dans le cas où elle deviendrait la prochaine présidente des Etats-Unis.

 

L’histoire peut largement prêter à sourire, or il ne s’agit absolument pas d’une mauvaise blague. Celle qui espère devenir la première femme présidente des Etats-Unis a en effet déclaré lors d’un entretien qu’elle mettrait tous les moyens en oeuvre possibles pour savoir si des OVNIS se sont déjà posés sur notre belle planète et qu’elle lancerait un groupe de travail afin de faire toute la lumière sur la célèbre Zone 51. Cette zone militarisée secrète située dans le Nevada est l’objet des plus folles rumeurs depuis des décennies. Le milieu ufologique estime que des relations secrètes entre l’armée américaine et des extraterrestres ont été tissées ces 50 dernières années et que des extraterrestres se rendraient régulièrement sur cette fameuse Area 51.

La Zone 51 n’en finit pas d’alimenter les rumeurs de la présence d’un OVNI Interviewée par un journaliste sur l’existence des OVNIS, la femme de Bill Cliton, ancien président des USA, n’a pas hésité une seule seconde à répondre. « C’est possible, nous n’en sommes pas sûrs », a-t-elle déclaré, ajoutant qu’elle comptait bien éclaircir ce mystère. « Je compte aller au bout de cette histoire », a-t-elle affirmé.
 

La Zone 51 n’en finit pas d’alimenter les rumeurs de la présence d’un OVNI

Interviewée par un journaliste sur l’existence des OVNIS, la femme de Bill Cliton, ancien président des USA, n’a pas hésité une seule seconde à répondre. « C’est possible, nous n’en sommes pas sûrs », a-t-elle déclaré, ajoutant qu’elle comptait bien éclaircir ce mystère. « Je compte aller au bout de cette histoire », a-t-elle affirmé.

« Nous pourrions créer un groupe de travail pour aller dans la zone 51 », a ainsi fait comme proposition Hillary Clinton. En effet, un supposé OVNI se serait écrasé à cet endroit dans les années 50 et depuis les milieux conspirationnistes élaborent chaque jour de nouvelles théories sur la présence du corps d’un extraterrestre présents dans les locaux de l’armée américaine. Ce chantier avait déjà été lancé par Bill Clinton en 1993 lors de son arrivée à la Maison Blanche, nous rappelle le quotidien Le Figaro.

Cependant, aucune preuve n’avait permis de conclure à la présence d’un extraterrestre sur la Zone 51. De quoi alimenter une fois de plus la machine à complot. En effet, si rien à été trouvé, c’est que l’on nous cache la vérité. CQFD. Aussi, Hillary Clinton souhaite relancer ce projet et peut compter sur  John Podesta, son directeur de campagne et grand fan d’OVNIS. « Il m’a personnellement promis que nous trouverons l’information d’une manière ou d’une autre », a annoncé Hillary Clinton.

Source: isogossip