Le sixième homme à marcher sur la surface de la lune a fait la déclaration étonnante que les extraterrestres sont venus sur Terre pour arrêter une guerre nucléaire entre l’Amérique et la Russie. ?!

Edgar Mitchell, un vétéran de la mission Apollo 14 en 1971, a  dit au Mirror Online que des sources militaires de haut rang  ont repéré des ovnis au cours des essais d’armes.

L’astronaute a été franc au sujet de sa croyance aux extraterrestres depuis qu’il a atterri sur la surface de la lune, devenant l’une des figures les plus en vue dans la communauté ufologique dans le monde entier.

Il nous a dit que des  militaires initiés avaient vu des engins étranges survoler des  bases de missiles et la célèbre base de White Sands, où la première bombe nucléaire jamais testée a explosé en 1945.

Mitchell a grandi au Nouveau-Mexique à la fois près de la zone d’essai de la bombe et de Roswell, où les believers pensent qu’a eu lieu l’une des plus célèbres rencontres OVNI du monde.

Edgar Mitchell: Le sixième homme à marcher sur la lune

Edgar Mitchell: Le sixième homme à marcher sur la lune

 

«Vous ne connaissez pas la région comme moi», a-t-il dit dans une interview pour le  Mirror Online.

« White Sands était un terrain d’essai pour les armes atomiques – et c’est ce qui intéressait les extraterrestres.

« Ils voulaient connaître nos capacités militaires.

« Avec ma propre expérience de parler aux gens, il est clair que  les extraterrestres ont tenté de nous empêcher d’aller à la guerre et ont aidé à créer la paix sur la Terre. »

 

Apollo 14: Captain Alan Bartlett, coéquipier d'Edgar Mitchell's, marche sur la lune

Apollo 14: Le Capitaine Alan Bartlett, coéquipier d’Edgar Mitchell’s, marche sur la lune

Mitchell a également suggéré qu’il avait entendu des histoires similaires venant de personnes qui tenaient des bases de missiles pendant les parties les plus tendues du 20ème siècle.

«J’ai parlé à de nombreux officiers de la Force aérienne qui ont travaillé dans ces silos pendant la Guerre froide, » a-t-il poursuivi.

«Ils m’ont dit qu’on observait fréquemment des OVNIS et qu’ils ont  souvent désactivé leurs missiles.

« D’autres officiers de bases sur la côte du Pacifique m’ont dit que  leurs missiles [Test]  ont été fréquemment abattus par des vaisseaux spatiaux extraterrestres.

« Il y avait beaucoup d’activité à cette époque là. »

Edgar Mitchell marche sur la Lune en 1971

Edgar Mitchell marche sur la Lune en 1971

Nous avons demandé à Nick Pope, qui travaillait pour le département de recherche sur les ovnis au ministère de la Défense Britannique s’il croyait les allégations de Mitchell.

« Edgar Mitchell est un homme honorable et sincère, que j’ai eu le privilège de rencontrer,» dit-il.

« Mais pour autant que je sache, la plupart de ses informations sur cette question ne proviennent pas de ses propres expériences, mais de ce qu’il a été dit par d’autres.

«Il est clair, qu’à cause de sa renommée, il a eu accès à du personnel gouvernemental, militaire et du renseignement au plus haut niveau, mais parce que – et c’est bien compréhensible – il ne nommera pas  ses sources, nous ne pouvons pas être certains que ces personnes étaient directement avec lui, ou même qu’ils étaient au courant de toutes les informations classifiées sur les ovnis « .

White Sands National Monument in New Mexico

White Sands National Monument au Nouveau Mexique

Pope  a déclaré  « l’idée que des extraterrestres épris de paix sont ici pour avertir l’humanité sur nos façons destructrices » est populaire auprès de ceux qui ont une vision New Age du phénomène OVNI.

« C’est une pensée agréable, mais si je suis sceptique, je voudrais souligner que c’ est presque exactement le scénario du   film classique  de science-fiction de 1951 The Day the Earth Stood Still (Le Jour où la Terre s’arrêta) « , a-t-il poursuivi.

« Il y a certainement eu quelques observations d’OVNI intrigantes autour des installations nucléaires, et autour des bases militaires, plus généralement, mais une autre explication est que certaines de ces observations sont attribuables à des activités d’espionnage impliquant des avions espions secrets ou des drones.

«Étant donné que l’Univers est âgé d’environ 14 milliards d’années, si nous sommes visités, il est peu probable que nous ayons affaire à une civilisation qui n’ait que  quelques centaines d’années d’avance sur nous, donc les  histoires d’extraterrestres venant perturber nos essais militaires sont farfelues.

« Il y a des chances qu’ils aient  des millions d’années d’avance sur nous et pourraient faire tout ce qu’ils voudraient. »

Alors qu’ en pensez vous ?

Traduction ERA pour Area51blog

Source : mirror.co.uk Relayé par : area51blog