A compter du 1er septembre 2015, il est impossible de régler un achat avec plus de 1000 euros en liquide. Cette mesure du ministère des Finances vise à lutter contre le financement du terrorisme et des compagnes politiques frauduleux. D'autre mesures suivront cet hiver.

A compter du 1er septembre 2015, il est impossible de régler un achat avec plus de 1000 euros en liquide. Cette mesure du ministère des Finances vise à lutter contre le financement du terrorisme. D'autre mesures suivront cet hiver.

Rien de tel que le cash pour garder son anonymat lors d'un paiement. Afin de lutter contre le financement du terrorisme, les paiements en liquide sont limités à 1000 euros à compter du 1er septembre 2015. 

La mesure avait été présentée le 18 mars par Michel Sapin. Le ministre des finances avait alors dévoilé d'autres pistes dispositions qui entreront à leur tour en vigueur en janvier 2016. Il s'agit de privilégier les chèques, la carte bancaire ou encore les virements afin d'avoir une meilleure traçabilité.

Voici les principales mesures. 

► Liquide : paiement limité à 1000 euros
A partir du 1er septembre 2015, si vous résidez en France, il n'est possible de régler un achat avec des espèces que si le montant ne dépasse pas 1000 euros, précise ledécret du 27 juin 2015. Jusqu'ici le seuil était de 3000 euros. Pour les touristes étrangers, le plafond passe de 15.000 à 10.000 euros.

Il existe des  exceptions à la règle : vous pouvez toujours demander à recevoir votre salaire en cash dans la limite de 1500 euros par mois; dans le cadre d'une transaction immobilière vous pouvez verser jusqu'à 10.000 euros en liquide. 

► Retraits : surveillance accrue au delà de 10.000 euros
Toujours sur le terrain des espèces, à partir du 1er janvier 2016, les banques devront systématiquement signaler les retraits ou dépôts supérieurs à 10.000 euros par mois, annonce le ministre. C'est Tracfin, la cellule de renseignement de Bercy sur la fraude fiscale, qui traitera ensuite l'information. L'occasion aussi de repérer des fraudes fiscales.

► Devises : identité demandée pour changer 1000 euros
A partir du 1er janvier 2016, vous aurez l'obligation de présenter votre pièce d'identité si vous échangez plus de 1000 euros de devises, annonce Michel Sapin.

► Fret : déclaration à la douane des capitaux en transit
Vous devrez déclarer à la douane les capitaux transitant par voie postale, à partir du 1er janvier 2016, assure-t-il encore. Jusqu'ici, l'obligation de déclarer des capitaux en transit concernait ceux qui entraient sur le territoire avec des marchandises de grande valeur comme des lingots d'or par exemple.

► Compte Nickel : référencement au fichier des comptes bancaires
Les comptes bancaires, que l'on peut ouvrir dans les bureaux de tabac sur simple présentation d'une carte d'identité, seront référencés dans le fichier Ficoba, qui regroupe déjà tous les autres comptes bancaires, annonce le ministre.

► Crédits : vérification d'identité accrue
Le seuil à partir duquel une vérification d'identité est obligatoire pour souscrire un crédit à la consommation pourrait être abaissé. Amédy Coulibaly, l'auteur de la prise d'otages meurtrière de l'Hyper Cacher à Paris le 9 janvier 2015 avait contracté un prêt pour financer ses attentats, en utilisant un faux document d'identité.

Source : metronews